RSS
RSS


Forum RPG city sans minimum de lignes
 

Partagez | 
 

 (#56) You're my once upon a time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 16:26

Elle doit absolument lui parler. Ce matin là, Logan s'est une nouvelle fois réveillée en sueurs après avoir fait des cauchemars. Elle a pris une douche froide et a fait semblant d'aller bien dans le simple but de rassurer Maxyne. Une fois qu'elle est partie pour l'école, la femme en profite pour faire le ménage complet de la baraque histoire de se déstresser; c'est ce qu'il y a de mieux. Elle mange ensuite pas mal de fruits histoire de combler et satisfaire son estomac vide et passe sa matinée de congé à tourner et virer comme un lion en cage. Finalement, elle se décide à aller voir Evan. Elle frappe à la porte, un test de grossesse positif dans son sac, stressée comme jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 16:50

"You're my once upon a time"
N’ayant pas vraiment de quoi occupé ses journées, Evan trainassait la plupart du temps chez lui ou se contentait d’aller se promener en ville. Rien de très intéressant en soit. Enfin, ça, c’était quand il n’était pas chez Logan, ce qui s’avérait rare jusqu’à tout récemment, où une certaine distance c’était créer entre eux. Il ne savait pas qui en était l’auteur, puisque lui-même était un peu perdu au niveau de ses sentiments dernièrement, avec Sadya qui ne faisait que faire irruption dans sa vie. Quoi qu’il en soit, cela ne faisait que quelques jours qu’il dormait seul dans son lit et qui lui avait permis de remarquer que la présence de la blonde commençait à lui manquer. Et comme si elle avait entendu ses prières, lorsqu’il remonta à sa chambre après avoir été déjeuné dans un restaurant d’à côté, il la vit devant sa porte. Elle ne s’attendait certainement pas à le voir débarquer par le couloir et il avança donc le plus doucement possible pour ne pas attirer l’attention, afin de lui faire la surprise en enroulant ses bras autour de sa taille une fois arrivé dans son dos. Il déposa alors un baiser dans son cou et chuchota. « Salut toi… » Un sourire sur les lèvres, il était vraiment content de la voir, même s’il ne savait pas encore ce qui l’amenait ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 17:17

 Logan a beaucoup de mal à faire comme si sa vie continuait alors qu’elle voit un peu moins Evan en ce moment, de peur qu’il ne découvre le secret qu’elle s’est donné tant de mal à garder, à savoir le fait qu’elle attend l’enfant de son ami dont elle est passablement amoureuse. Elle sait qu’Evan ne va pas forcément le prendre bien, et c’est ce qui fait le plus peur à Myers. Elle tient beaucoup à lui et ne sait pas franchement ce qu’elle ferait sans lui. Quoi qu’il en soit, ce matin là, elle est là, sur le perron, à laisser les minutes s’égrainer et ne faisant qu’augmenter sa nervosité. Des bras s’enroulent autour de sa taille et elle ne peut s’empêcher de faire un petit sourire quand elle sent l’odeur d’Evan alors que Dwayne dépose un baiser dans son cou. Salut toi… Elle rit doucement et pose ses mains sur les bras d’Evan. Hey… Le temps s’est fait long sans toi, tu sais ? Tu m'as manqué. Elle lui dit avant de se défaire de son étreinte pour se tourner et deposer ses lèvres contre celles du brun avec la plus grande douceur, un grand et franc sourire sur ses lèvres rosées.


Dernière édition par Logan K. Myers le Lun 6 Avr - 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 17:43

"You're my once upon a time"
Cela faisait quelques temps qu’Evan ne voyait plus Logan autant qu’avant et il ne se sentait pas en droit de lui demander des explications, au vu de son statut, surtout qu’elle devait seulement être occupée avec sa fille. Il lui avait donc laissé son espace jusque-là et c’est avec surprise qu’il la découvrit à sa porte en rentrant chez lui. Ravi de la voir, il c’était empresser de la rejoindre, tout en lui faisant la surprise de l’enlacer à son insu. Il l’embrassa dans le cou et la sentit frémir à son contact, devinant même son sourire, avant qu’elle ne lui avoue qu’il lui avait manqué. Il sourit à son tour et la laissa se détacher de lui, afin qu’elle se retourne pour lui faire face. Il regarda son joli visage et accueillit doucement ses lèvres, tout en prolongeant tendrement son baiser. Vu comme ça, ils auraient pu avoir l’air d’un parfait petit couple et pourtant il n’en était rien. Même s’ils faisaient tout comme, les sentiments n’étaient pas totalement là du côté de l’homme, bien qu’il se posait pas mal de questions ses derniers temps, car son affection pour la blonde ne faisait qu’augmenter. Quoi qu’il en soit, il la traitait toujours en princesse et était toujours heureux en sa compagnie, comme le prouvait le sourire qui ne quittait plus ses lèvres. Il écarta légèrement son visage du sien et caressa sa joue du bout des doigts avant de lui répondre. « Je sais, c'était long pour moi aussi. Tu m’as manqué. » Il déposa un nouveau baiser, furtif, sur ses lèvres, avant de s’en séparer à contrecœur, pour prendre ses clés qui se trouvait dans sa poche. Il ouvrit ensuite la porte de sa chambre et se décala pour l’inviter à entrer, tout en lui disant. « Alors, comment tu vas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 17:51

Les mains d’Evan sur la taille de Logan, la jeune femme se sent protégée et heureuse. Elle le laisse déposer un simple baiser dans son cou qui suffit pourtant malgré tout à enflammer tout son être. Bien qu’elle ne le lui ai jamais dit depuis leur rupture, elle a toujours eu un véritable faible pour lui, pour ne pas dire qu’elle en est raide dingue. Cependant, elle a préféré le bonheur de sa meilleure amie  et de l’homme qu’elle aime au sien, c’est pour ça qu’elle a accepté de rompre avec le beau brun en bon termes. Ils sont restés amis et maintenant que Tyler est décédée, elle l’aide à tourner la page à sa manière, même si elle a quelques scrupules. Et pourtant, quand ils s’embrassent, elle se dit qu’elle pourrait être heureuse avec lui. Maxyne le considère comme un père, ils feraient une jolie famille, c’est certain. Je sais, c'était long pour moi aussi. Tu m’as manqué. Elle rit doucement et se laisse rapidement embrasser avant qu’il ne se détourne d’elle pour aller ouvrir la porte.  Elle entre comme il l’y invite. Alors, comment tu vas ? Elle réfléchit. Pour le moment, elle va bien, mais elle pourrait bien vite déchanter selon l’issue de leur conversation. Couci-couca. Et toi alors ? J’ai pas eu de tes nouvelles, j’ai cru que tu étais barré, méchant ! Elle le regarde en s’appuyant contre un meuble et fait une moue triste. On déprimait, avec Maxy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 18:26

"You're my once upon a time"
En voyant Logan, l’homme avait immédiatement retrouvé son sourire et se sentait enthousiasme à l’idée de la voir, surtout qu’elle venait de lui en faire la surprise. Ils s’embrassèrent tendrement comme ils en avaient l’habitude, avant qu’il ne la relâche pour aller ouvrir la porte. Il la laissa entrer la première et la suivit de près, refermant la porte derrière eux. Il en profita pour lui demander comment elle allait depuis tout ce temps, qui lui avait étonnamment long, à elle comme pour lui. Une fois entré, il la laissa faire comme chez elle, elle avait l’habitude et il retira lui-même sa veste qu’il jeta sur l’un des fauteuils. Il se tourna ensuite vers la blonde qui venait de répondre à sa question, avec un ton plus triste qu’il ne l’aurait voulu. Il ne pouvait pas vraiment définir sa relation avec elle, puisqu’elle était l’amie parfaite, tout comme elle pourrait être la copine idéale et pourtant, il ne prenait pas cette chance. Quoi qu’il en soit, il l’aimait d’une certaine manière et ne voulait pas qu’elle soit triste à cause de son absence. Ni Maxyne qu’il adorait et considérait parfois comme sa propre fille. Il la rejoignit donc près du meuble, se plaçant devant elle tout en la saisissant par la taille pour l’attirer à lui. « Mais non, faut pas déprimer. Je suis là, tu voulais que j’aille où de toute façon ? » Il rit doucement et reprit avec un sourire en coin, en la collant un peu plus à lui. « Et vous non plus vous ne m’avez pas donné de nouvelles, vilaine. Mais bon, t’es là maintenant… On va pouvoir rattraper le temps perdu. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 18:30

Ils ressemblent à un couple. Assez étonnament, ça plait à la jeune femme. Elle aime le fait de pouvoir l’embrasser tendrement pour lui dire bonjour, la sensation qu’elle a en sentant les mains de l’homme sur sa taille et ses lèvres dans son cou. Elle a tendance à perdre ses habitudes de fille de bonne famille, ce qui ne lui ressemble pourtant pas du tout. Elle entre et lui dit qu’elle était triste de ne plus le voir et avoir de ses nouvelles. Mais non, faut pas déprimer. Je suis là, tu voulais que j’aille où de toute façon ? Elle rit doucement et se laisse coller contre lui, respirant avec plaisir son odeur dans son t shirt. Elle ne voit en effet pas l’homme partir sans rien dire : ce n’est pas son genre du tout. Et vous non plus vous ne m’avez pas donné de nouvelles, vilaine. Mais bon, t’es là maintenant… On va pouvoir rattraper le temps perdu. Elle rit doucement et lui décoche l’air le plus innocent dont elle dispose.   Et on a plein de choses à se dire nous deux… Elle rit. Son rire est léger, furtif. Elle sourit timidement. Mais faut qu’on parle de quelque chose avant. D’un truc genre plutôt important. D’accord ? Elle lui demande en se mordillant la lèvre, nerveuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 19:00

"You're my once upon a time"
Evan était bien content d’avoir retrouvé Logan après tout ce temps, c’est pourquoi il voulait en profiter au maximum, commençant déjà à lui faire des sous-entendus subtils à peine rentré dans la chambre. Elle lui avait manqué, tout comme il semblait avoir manqué à la petite famille selon les dires de la blonde. Il passait la plupart de son temps chez eux jusque-là, mais depuis sa dernière rencontre avec Sadya, il se sentait un peu mal à l’aise à l’idée de voir Logan, qui était son amante depuis plusieurs mois déjà. Mais il ne voulait pas y penser tout de suite, compte tenu qu’elle se trouvait dans ses bras et qu’il en était ravi. Son doux rire laissa entendre qu'ils étaient d'accord sur le fait qu’ils devaient rattraper le temps perdu. Il ne fallut donc pas plus longtemps à l’homme pour la coller encore un peu plus à lui, en descendant innocemment ses mains sur ses fesses. Il pencha sa tête pour déposer des baisers dans son cou, lorsqu’elle reprit avec un ton plus sérieux. Gêner d’avoir peut-être mal interpréter ses premiers propos, il stoppa l’ascension de ses mains et se détacha doucement d’elle. « Ok. Ce n’est pas trop grave j’espère ? » Il avait pris un air inquiet malgré tout, car ce genre de discussion n’annonçait généralement rien de bon. Elle se mordillait la lèvre, signe de nervosité qui ne faisait qu'accroître ses soupçons, bien qu'étonnement sexy. Il déposa un baiser sur sa joue, tout de même un peu déçu de ne pas avoir pu poursuivre, et la relâcha en lui désignant le lit. « Installe-toi. Tu veux boire quelque chose ? »




Dernière édition par Evan S. Dwayne le Lun 6 Avr - 19:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 19:41

Logan est initialement venue à Evan pour lui dire qu’elle attend leur bébé. Mais maintenant qu’elle est face à lui, elle n’est plus si sûre que ça de vraiment vouloir le lui dire. Elle va sans doute gâcher tout ce moment et toute leur relation, comme le prouve le fait qu’il ait arrêté de la coller à lui. Ok. Ce n’est pas trop grave j’espère ? Elle secoue négativement la tête bien rapidement, même si elle se mordille la lèvre : tout est relatif, spécialement ce genre de choses. Et spécialement pour Logab, qui réfléchit beaucoup trop à tout en même temps. Installe-toi. Tu veux boire quelque chose ? Elle hoche la tête et s’installe sur le lit, s’y allongeant de tout son long. Un verre d’eau s’il te plaît. On verra la conversation après, j’ai trop envie de toi là. Elle rit et lui adresse le sourire le plus innocent dont elle dispose en réserve, lui faisant signe de la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 20:07

"You're my once upon a time"
Un peu plus et Evan n’aurait pas pu se retenir de sauter sur la belle blonde, qu’il câlinait sans retenu. Mais elle le stoppa, expliquant vouloir lui parler. Couper dans son élan, il s’écarta, intriguer et inquiet par ce qu’elle avait à lui dire de si important. Plusieurs idées lui vinrent en tête, comme le fait qu’elle ait découvert pour lui et Sadya, ou encore qu’elle avait un autre mec, quelque chose du genre qui pourrait lui déplaire et le rendre jaloux. Il ne voulait pas laisser son imagination prendre le dessus, surtout qu’elle venait de lui faire comprendre que ce n’était pas grave, mais c’était plus facile à dire qu’à faire. Il lui proposa donc à boire avant de passer aux choses sérieuses et partit en direction de la cuisine pour lui servir ce qu’elle voudrait. Seulement, sa réponse n’était pas celle attendu et il en fut plutôt surprit, rougissant même de l’entendre être aussi direct. Une fois ses émotions passés, il lâcha un petit rire et servi un verre d’eau comme demander et se sortit une bière, qu’il déposa sur la table de chevet. Ils ne le boiraient peut-être pas maintenant, mais sans doute en aurait-il besoin après si la conversation se concluait comme il l’imaginait. Il la regarda, allongé sur le lit, tellement belle et lui dit d’un air taquin. « Bas voyons mademoiselle Myers, ça aussi ça t’as manqué ? » Un sourire charmeur au coin des lèvres, il la rejoignit sur le lit, la surplombant et déposa des baisers sur son visage. Mais il se redressa pour lui demander plus sérieusement. « T’es sûr que ça peut attendre ? Ça avait l'air important. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 20:25

Entre eux, la tension est principalement sexuelle. Il en a toujours été ainsi depuis qu’ils sont amants, donc depuis quelques mois. Cette tension plaît à la jeune mère, tout comme le fait qu’elle soit folle amoureuse d’Evan n’arrange pas les choses. Elle le voit rougir et lâche un doux rire, amusée par sa gêne avant qu’il n’aille chercher un verre d’eau. Bas voyons mademoiselle Myers, ça aussi ça t’as manqué ? Elle hoche la tête et le laisse se mettre au dessus d’elle en riant joyeusement, amusée au possible par le fait qu’il lui saute dessus de la sorte. T’es sûr que ça peut attendre ? Ça avait l'air important. Elle soupire. C’est important mais ça peut attendre, t’en fais pas. Tu m’as bien trop manqué pour qu’on gâche nos retrouvailles, Dwayne. Viens là. Elle le fait tomber sur elle et roule pour se retrouver au dessus de lui, lui enlevant son t shirt pour parsemer son torse de baisers. Et madame Myers, j’ai trente ans, s’il te plaît ! Elle lui dit en riant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 20:43

"You're my once upon a time"
Contrairement à ce que venait de dire la blonde, elle ne voulait plus discuter et la chose si importante qu’elle avait à dire semblait s’être envoler. Evan voulait savoir de quoi il s’agissait, mais emporté par son désir, il préférait nettement faire la conversation ensuite. Il demanda tout de même son avis à Logan, car il n’était pas un animal pour autant et pouvait certainement se retenir un peu, bien que le manque de la jeune femme se faisait soudainement sentir. Finalement, elle accepta d’attendre, bien que ce ne soit pas quelque chose d’anodin. Il était légèrement perplexe à présent et curieux de savoir, mais elle ne lui laissa pas franchement le temps de répliquer quoi que ce soit. Rapidement il se retrouva sous elle et elle n’eut pas de mal à lui retirer son tee-shirt, résultat de leurs nombreuses heures de pratique. Il rit et la laissa faire, la regardant tendrement. « T'es vraiment en manque toi ! » La taquina-t-il en riant, avant qu’elle ne se penche pour l’embrasser sur le torse. Une nuée de frissons lui parcourut le corps et il attendit qu’elle arrive jusqu’à son visage pour pouvoir l’embrasser sur les lèvres. Ses mains trouvèrent le chemin jusqu’à ses hanches qu’il serra fermement contre lui en affirmant amuser. « Pardon madame, j’oublie toujours que tu es plus vieille que moi ! Ça doit être parce que tu es trop bien conservé… » Un petit sourire au coin des lèvres et il glissa innocemment ses mains sous son haut, pour parcourir doucement sa peau de caresses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 21:41

Elle laisse son torse marqué de frissons par les baisers qu’elle y dépose, satisfaite de l’effet qu’elle a sur l’homme, un effet de désir. Il la veut, elle le veut, il en est ainsi depuis bien longtemps. Elle lui enlève bien rapidement son t shirt, et il rit. T'es vraiment en manque toi ! Elle lui adresse un petit regard innocent avant de lui faire un sourire en coin. Même pas vrai ! mais elle sait bien qu’il a raison, et elle colle un baiser sur sa joue. Pardon madame, j’oublie toujours que tu es plus vieille que moi ! Ça doit être parce que tu es trop bien conservé… Elle frissonne en sentant ses mains sous son haut et lui fait un sourire charmeur. Bah enlève pour pouvoir admirer alors… Elle l’embrasse dans le cou et caresse son corps doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 6 Avr - 23:15

"You're my once upon a time"
Il n’y avait surement pas de meilleure retrouvailles que celle au lit et les deux jeunes gens l’avaient bien comprit. Enfin, surtout Logan qui n’avait pas hésité à lui proposer de faire un câlin, mais l’homme ne se faisait pas prier longtemps et la rejoignis, emplis de désir pour elle. Même si cela pouvait paraître ainsi parfois, il n’aimait pas seulement la blonde pour son corps et leur partie de jambes en l’air, il tenait réellement à elle et avait peur de lui faire du mal. Et pourtant, il ne pouvait pas empêcher ce jeu de séduction avec elle et chaque partie de son corps réagissait à son contact, sans qu’il sache réellement pourquoi elle lui faisait tant d’effet. Mais il se sentait bien et heureux avec elle, tandis qu’elle l’embrassait et faisait intentionnellement frissonner Evan. Il la taquina et même si elle essayait de faire croire le contraire, tout son corps montrait le contraire de ce qu’elle disait et il en fut sur lorsqu’elle réagit quand il posa ses mains dans le bas de son dos. Elle était belle et elle l’attirait énormément, et ce, même si elle avait quelques années de plus, car cela n’altérait en rien sa beauté. « Avec plaisir… » Affirma-t-il avec le même sourire charmeur, bien qu’il n’ait pas besoin de sa permission pour le faire. Il profita de ses baisers dans son cou, avant de s’exécuter en lui retirant son haut une fois qu’elle se fut redressée. Il jeta le bout de tissu plus loin et dévora des yeux les courbes de son corps. Ses mains se posèrent sur sa taille et il parcourra son corps, en formant de tendres caresses. Il se redressa également pour pouvoir atteindre son visage et poser ses lèvres sur les siennes, avant de les quitter pour se nicher dans son cou où il déposa une nuée de baisers. Il la serra contre son torse, appréciant pleinement la sensation de sa peau frémissante, tandis qu’il lui chuchotait. « Mmh... T’es tellement parfaite, j’veux te faire pleins de bébés là. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Mar 7 Avr - 10:17

Ils ont vraiment l’air de deux adolescents quand ils se retrouvent. Logan et Evan sont sortis ensemble il y a de ça quelques années mais ils se retrouvent maintenant avec plaisir. Ils sont amis avec quelques avantages, comme celui d’être souvent l’un contre l’autre dans un lit. Logan, de son côté, est amoureuse de lui : elle ne le cache pas, même si elle ne lui a jamais dit en face. Elle a peur qu’il le prenne mal et qu’ils ne s’éloignent l’un de l’autre : ce n’est absolument pas ce qu’elle veut. Avec plaisir… Elle rit et se laisse déshabiller par l’homme, en lingerie contre lui. Elle en oublierait presque le motif de sa venue : le fait qu’elle soit enceinte de quelques mois. Heureusement que ça ne se voit pas. Mmh… T’es tellement parfaite, j’veux te faire pleins de bébés là. Elle frissonne à cause de ses baisers et rit jaune malgré elle : pour les bébés, c’est fait. Elle finit de le déshabiller et se serre contre lui. Te gêne pas, beau Evan, j’attends que ça… Elle lui dit en riant doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Mer 8 Avr - 16:29

"You're my once upon a time"
Quelques heures plus tôt, Evan n’aurait pas imaginé se trouver dans cette position étant donné qu’il voyait peu Logan ces temps-ci et pourtant la voilà bien à moitié nue, à califourchon sur lui. Alors qu’elle devait lui parler de quelque chose d’important, la discussion avait plutôt été écourtée pour passer directement à quelque chose de plus physique. L’homme n’allait certainement pas se plaindre d’avoir une si belle créature pour lui, sachant qu’il n’avait pas eu de contact physique depuis la dernière fois qu’il l’avait vu, ce qui commençait à faire longtemps. Et même s’il avait eu droit à quelques montés émotionnels, ce n’était rien comparé au fait d’avoir cette femme dans ses bras et dans son lit. Il en profitait et il adorait ça, elle aussi semblait apprécier la manière dont il la caressait, après l’avoir déshabillé. Ce fut ensuite à son tour de lui retirer ses vêtements et il se laissa faire, avant de frissonner en sentant son corps contre son torse nu. Elle était d’ailleurs prête et se serait mentir que de dire que cela ne l’excitait pas. « A vos ordres. » Il affirma en caressant son dos jusqu’à atteindre son soutien-gorge qu’il dégrafa pour libérer sa poitrine et la caressa tendrement. Il lui sourit, ravi et continua en retirant son pantalon, puis sa petite culotte, l’allongeant à présent sur le lit pour se mettre au-dessus d’elle. Là il reprit ses baisers sur tout son corps, avide d’elle et de son corps qui lui faisait tellement envie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Lun 20 Avr - 12:58

Logan a toujours eu un faible pour Evan, depuis qu’elle le connaît. Certes, quand ils ont rompu, puisqu’on ne peut pas franchement dire que l’un ait quitté l’autre, elle s’est rapidement mise en couple, mais jamais elle n’a été capable d’oublier le mari de sa meilleure amie, puisque c’est ce qu’il était avant la mort de celle-ci. Mais maintenant, elle est décédée, Logan a voulu consoler son ancien amant et ami, et elle est redevenue amante avec lui. Ils s’attirent, c’est sexuel, elle le sait, mais elle rêve à autre chose. D’autan plus qu’elle a toujours su qu’Evan adore les enfants, et que maintenant elle porte le sien. Enceinte, déjà maman d’une première fille, elle va bientôt avoir un deuxième enfant, et en plus de ça de l’homme qu’elle aime. Mais alors qu’elle était venue dans l’optique de lui annoncer la grande nouvelle, voilà que plutôt que de lui faire son annonce, elle se retrouve nue sur lui, prête à s’envoyer en l’air comme l’adolescente qu’elle ait quand elle se perd dans les draps de cet homme auquel elle tient tellement. Mais il joue le jeu, elle se sent désirable avec lui, elle se l’est toujours sentie, et ce n’est pas maintenant que ça va changer. A vos ordres. Elle rit et ils se perdent dans les bas l’un de l’autre dans des ébats passionnés et amoureux, pour qu’ils puissent s’aimer à leur guise, en tout cas dans les draps. Après qu’elle ait repris conscience à la suite de cette douce torpeur, elle sourit, ravie d’être dans les bras de son amant favori. T’es parfait toi, tu sais ? j’vais te kidnapper et jamais te laisser partir, fais gaffe. Elle dit en riant, allongée sur lui, caressant ses lèvres et son visage au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Dim 3 Mai - 1:40

"You're my once upon a time"
Malgré leur tentative de discussion, Evan et Logan finissaient comme toujours dans les draps, à croire qu’ils ne pouvaient communiquer que par ce biais. Ceci les empêchait donc de parler de choses sérieuses et c’est surement ce que voulait l’homme qui se posait beaucoup trop de questions. Mais une fois qu’elle fut nue, dans ses bras, il ne pouvait plus réfléchir à rien et lui fit l’amour, avec douceur et envie. Il adorait vraiment s’envoyer en l’air avec elle, c’était indéniable, ils étaient totalement compatible physiquement et c’est ce qui faisait qu’il aimait tant se retrouver avec elle dans un lit. Une fois redescendu du septième ciel, il se laissa retomber sur le dos, essoufflé, tandis que la blonde vint se blottir sur son torse. Il reprit doucement son souffle et passa sa main dans ses cheveux défait, la regardant, elle qui était si belle et que le temps n’avait en rien détérioré. Il rit et leva les yeux au ciel en l’écoutant. « Moi parfait ? Nah. Le sexe est parfait, et d’avoir une bonne partenaire, ça aide. » Il échappa un nouveau petit rire et caressa son bras, avant de se pencher pour attraper sa bière, encore fraîche heureusement. « On l’a bien mérité ! » Il en but quelques gorgées, satisfait, car il n’y avait rien de mieux après des ébats enflammés, ce qui la rendait même meilleure. Il lui sourit et lui tendit la bouteille, bien que son verre d’eau trônait toujours sur la table de chevet. « Maintenant qu’on est rassasiés, on peut parler. » Il dit avec un sourire en coin, taquin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Dim 3 Mai - 16:00

Logan sait bien que décidemment, elle ferait vraiment mieux de se taire. Dans les bras d’Evan, dans les bras de l’homme qu’elle aime, tout ce dont elle est capable, c’est de s’envoyer en l’air et sans doute que ça ne changera jamais, parce qu’ils ont l’un pour l’autre cette attirance. Cette attirance, ils l’ont depuis bien longtemps, et Logan sait que c’est néfaste pour elle. Evan est son point faible, elle se retrouve à trahir sa défunte meilleure amie en couchant avec son mari, ou plutôt son veuf, elle s’en veut mais c’est plus fort qu’elle. Les câlins sont toujours magiques dans les bras d’Evan et personne ne dira le contraire. Elle aurait presque l’impression d’être accro à Evan, à son corps qui la fait divaguer et à son odeur dans les draps. Elle l’est. Mais elle n’assume pas. Il lui dit qu’il n’est pas parfait et elle lève les yeux au ciel. Elle frémit en sentant sa caresse sur son bras parce qu’il lui fait de l’effet et qu’il lui en fera probablement toujours de cette manière. Quand il lui tend sa bouteille de bière elle en boit un peu ; ce n’est pas cinq gorgées qui vont lui faire du mal. Ils peuvent parler. C’est ce qu’Evan lui dit en tout cas. Elle le regarde et déglutit. Elle a peur, elle ne sait pas comment il va le prendre pour être honnête. Mais elle doit faire avec, le fait qu’il la rejette est un risque apprendre. T’es un de mes meilleurs amis Evan, même si ça… C’est pas vraiment de l’amitié. Elle commence comme ça, parce qu’elle est nerveuse et qu’elle n’a pas la moindre idée de la manière dont elle va bien pouvoir s’y prendre pour lui dire la vérité. Max va être grande sœur. Ca y est, c’est dit. Ses mots n’ont été qu’un chuchotement, et elle ne bouge pas, trop peur de le perdre pour toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN MECADMIN MEC
avatar

ADMIN MEC
› Métier ou études : Au chômage
› Adresse : Appartement #056 avec Alan
› Pseudo : ZAF.IRA (Jeanne)
› Lettres envoyées : 151
› Ici depuis : 24/02/2015


Wanna know more?
Disponibilité RP: En présence réduite
Liens:
A faire:

MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Sam 23 Mai - 3:15

"You're my once upon a time"
Coucher pour se consoler et se sentir mieux n’avait jamais été une bonne chose, Evan le savait bien et pourtant, il ne pouvait pas s’en empêcher lorsqu’il était en présence de Logan. Ils ne voulaient pas se l’avouer, mais ils se faisaient du mal en alimentant cette relation qui n’avait aucun but et les choses finiraient par se dégrader c’est certain, bien qu’il ne veuille en aucun cas blesser la jeune femme. Il l’aime d’un côté, elle est belle, gentille, à l’écoute, elle lui rappelle beaucoup Tyler d’ailleurs, trop même et il ne peut pas se résoudre à la quitter, elle lui apporte l’amour dont il a besoin. Egoïsme qu’il n’allait pas tarder à payer. Après une petite parenthèse de sexe, Evan était enfin apte à réfléchir et but une petite gorgée de bière qu’il tendit ensuite à la brune, lui donnant alors la parole. Ce moment était agréable et il n’avait pas franchement envie d’y mettre un terme avec une conversation sérieuse, mais il n’avait pas le choix puisque c’était la raison pour laquelle Logan était venue à la base. De plus, il était intrigué de connaître cette urgence et la regarda attentivement en l’écoutant. « C’est pareil pour moi… Mais on s’amuse tellement bien, on peut bien profiter ! » Il répondit après sa première remarque en riant doucement. Certes leur amitié était spéciale, mais elle lui était précieuse. Il caressa alors en douceur son dos pour lui prouver son affection et l’encourager à poursuivre car là ne devait pas être le fond de son propos, surtout qu’elle semblait un peu stressée. « Tu peux tout me dire. » Il lui chuchota en lui faisant un sourire rassurant lorsqu’un silence s’installa. Puis, quelques instants après, la révélation tomba comme une bombe. Ses doigts se stoppèrent aussitôt et son visage pâlit de plusieurs tons, tandis que son expression se figea. « Pardon ?! » Lâcha-t-il sous le coup de la surprise. Il n’arrivait pas à réaliser ce qu’elle venait de lui dire, ce n’était pas possible, non, ils avaient toujours fait attention. Les yeux écarquillés sous le choc et l’incompréhension, il la regarda sans rien dire. Il laissa quelques secondes s’écouler et il se redressa un peu, se dégageant ainsi de la proximité de son amante sur lui qui le gêna soudainement. « Tu es… ? Non… De moi ? » Réussit-il seulement à marmonner, cherchant dans son regard une explication, quelque chose qui pourrait le sortir de ce mauvais rêve. Pas qu’il croit qu’elle aille voir ailleurs, mais il ne pouvait simplement pas y croire, lui, papa ? Non, pas maintenant, pas comme ça et… pas avec elle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

› Métier ou études : Pédiatre.
› Adresse : maison #129.
› Lettres envoyées : 33
› Ici depuis : 06/04/2015


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   Dim 24 Mai - 14:18

Logan a peur. Elle sait depuis bien longtemps qu’elle a des sentiments plus qu’amicaux à l’égard d’Evan, bien qu’elle se soit tue en le laissant faire sa vie avec sa meilleure amie alors qu’elle était folle amoureuse de lui. Ça lui a brisé le cœur, c’est certain, mais après, elle a eu Maxxie qui est arrivée comme un rayon de soleil dans sa vie, et elle est restée amie avec l’homme qu’elle a considéré comme étant celui de sa vie pendant bien longtemps. Elle a décidé de faire sa vie, elle est tombée amoureuse d’un autre homme, faisant sa vie à part du couple Dwayne. Cette vie lui allait bien, jusqu’à la mort de Tyler. Elle a décidé de faire sa vie, elle est tombée amoureuse d’un autre homme, faisant sa vie à part du couple Dwayne. Cette vie lui allait bien, jusqu’à la mort de Tyler. Tous les deux chamboulés, c’est à croire qu’ils n’ont pas pu se retenir de se sauter dessus, de s’aimer le temps qu’ils étaient dans les draps. Au fond, Logan sait bien que l’endroit où ils s’entendaient le mieux c’est le lit dans lequel ils passaient la majeure partie de leur temps alors qu’ils étaient un jeune couple. Actuellement, cela n’a toujours pas changé. Elle rit avec lui quand il lui répond, profitant de cette complicité qu’ils ont parce qu’elle sait bien que ça ne va pas durer. Au contact des doigts d’Evan avec son dos elle est parcourue de frisons et garde le silence avant de finalement lâcher sa bombe, se faisant repousser par l’homme qu’elle aime et le regardant avec un air désespéré. Il est blême, elle ne sait pas quoi faire, elle garde le silence en le regardant, le temps qu’il ne parle plus et qu’elle puisse s’expliquer. Oui, je suis enceinte de toi Evan. Je suis désolée… Elle lui dit en baissant les yeux avec un air gêné, se mordillant la lèvre. Je dois le garder, c’est un enfant et tu me connais…. Elle lui chuchote en posant en douceur une main sur sa joue. Je te demande pas de l’assumer… Elle dit en le regardant tristement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (#56) You're my once upon a time   

Revenir en haut Aller en bas
 
(#56) You're my once upon a time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WHERE YOU BELONG ™ ::  :: Heart of town :: Residency-